Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 09:25

Il faut être toujours livre, tout éclat ; c’est l’unique fiction.
Pour sentir sans faillir vos neurones frémir aux belles écritures et
déguster la vie des héros de papier, il faut vous en-livrer sans reste.
Mets de choix ? Oui, les bio, les polars les romans à votre guise.
Mets en livrées, Ouaouh !
Et si quelquefois, dans les pages d'une BD, sur la jaquette
verte d'un livret, vous vous délectez, le plaisir dix fois multiplié et
savouré, demandez à l’agent, au Basque, à l’échansson, à l'ordi,
au monocle; à tous ceux qui lisent, à tous ce qui relisent, à tous
ceux qui dévorent, à tous ceux qui déclament, à tous ceux qui
énoncent, demandez quel livre ils lisent. Et l’agent, le Basque,
l'échanson, l'ordi, le monocle vous répondront, il est l'heure de
s'en-livrer ; pour être dans l’enclave mythologisée des érudits,
en-livrez-vous, en-livrez-vous sans reste de vers, de philosophie,
de récits, à votre guise!
Roselaire, in Petits poèmes en rose,

Bigorre, Avril 2016

(Pastiche du poème Enivrez-vous sans cesse de Charles Baudelaire)

Partager cet article

Repost 0
Le blog de Roseline Giusti
commenter cet article

commentaires