Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 12:19
Publié le 23/01/2012 08:55 | Roseline Giusti

Bagnères-de-Bigorre. Les murs de la ville hissent les couleurs

urbanisme

De gauche à droite : J. Cénac, ancien directeur ; Marie-Louise Losiowski, présidente du conseil d'administration ; Agnès Lazarévitch, directrice de l'urbanisme, et Bernard-Marie Laignel, actuel directeur, devant l'école-collège Saint-Vincent.
De gauche à droite : J. Cénac, ancien directeur ; Marie-Louise Losiowski, présidente du conseil d'administration ; Agnès Lazarévitch, directrice de l'urbanisme, et Bernard-Marie Laignel, actuel directeur, devant l'école-collège Saint-Vincent.
.

Lorsqu'on revient à Bagnères après quelque temps d'absence et pour peu que l'on s'attarde sur les façades, on est surpris de voir combien les couleurs se sont propagées de maison en maison. Une riche palette. Des ocres, des grenats, des verts d'eau, des jaunes doux…, toute une gamme qui tonifie les murs et donne aux rues une belle gaieté.

C'est une volonté délibérée de la mairie de donner au bâti bagnérais la qualité qu'il mérite. Commencée en 1993, efficacement conduite alors par Ch. Bessière et sans discontinuer, l'opération « Façade » a bientôt 20 ans. Engagée avec des subventions communales uniquement, l'opération a porté ses fruits (70 dossiers subventionnés depuis 2009).

À la satisfaction de tous. Des propriétaires qui reçoivent conseils et aide financière et des acteurs de la ville qui nouent ainsi des contacts privilégiés avec les habitants, comme s'en réjouit Agnès Lazarévitch, directrice de l'aménagement et de l'urbanisme.

Citons quelques réalisations. De pur style art déco, l'hôtel d'Albret, remarquablement rénové par Mme de Bataille, promoteur, et Ph. Guitton, architecte, a retrouvé son éclat initial. L'immeuble contemporain qui le jouxte, coloré de même, assure une continuité heureuse. En suivant, la vaste bâtisse à l'angle de la rue Montesquiou et du boulevard Carnot revêt un rouge orangé « bonne mine ». Comme c'est vivifiant ! La rue Soutras proche a retrouvé une nouvelle jeunesse, avec des tons de jaunes et de verts très seyants. Plus loin, au-dessus du 13, allées des Coustous, un orangé et un jaune superbes.

À l'entrée de la ville, lorsqu'on arrive de Tarbes, l'école-collège Saint-Vincent est la toute récente mise en couleur. Jacques Cénac, directeur retraité, a ardemment œuvré pour cette rénovation. Il est relayé depuis peu par son successeur Bernard-Marie Laignel, soucieux, outre de la réussite, du bien-être de tous dans son établissement.

Les Bagnérais savent-ils assez qu'ils vivent dans une cité des plus agréables que beaucoup leur envient ? Les deux clubs photo de la ville ont reçu commande pour garder trace de ces initiatives. On a hâte de voir ces images, traquées avec passion.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires