Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 00:00
Bagnères-de-Bigorre et sa région
Publié le 24/02/2010 12:31 | Roseline Giusti.

Bagnères. Spectacle : fables pas si bêtes

Les acteurs du Théâtre du Matin.
Les acteurs du Théâtre du Matin.
Les acteurs du Théâtre du Matin.

Dimanche, les fables de La Fontaines étaient à l'honneur à la Halle aux grains, avec le Théâtre du Matin. La première fable donne le ton. L'agneau, tout en délicatesse, évolue à petit pas. Tout est charmant, le costume, la gestuelle, la diction de la comédienne qui est aussi une excellente danseuse. Ailleurs, quelques trouvailles scéniques sont délicieuses : le moucheron qui pique en soufflant dans une barbacane, le coq bien en chair perché sur une toute petite chaise rouge ; l'enflure de la grenouille symbolisée par un simple ballon gonflé à bloc. Même les scènes d'animaux égorgés sont rendues poétiques : le sang s'écoule en de minces filaments rouges vivement dégagés de l'encolure. Les gestuelles sont particulièrement bien vues : la démarche dodelinante de la belette, les musculations du lapin, les minauderies pleines de suffisance du chat Raminagrobis, le saut des grenouilles. La musique n'est pas en reste. La cigale agile transformée en Dalida, le singe dansant sur des rythmes modernes et la prestation du léopard sur des airs du Grand Siècle. Quant aux costumes, ils font preuve d'une créativité étonnante. Par exemple, l'habit du paon, réalisé avec de banals sacs en plastique bleus, rehaussés de paillettes, est sublime. M. de La Fontaine peut être content et Mercedes Tormo, metteur en scène et auteur des costumes, largement complimentée.

 

Imprimer  Envoyer à un ami  Partager sur Facebook  Flux RSS  Augmenter la taille

Partager cet article

Repost 0

commentaires