Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 09:47
Asté et sa région
Publié le 24/06/2010 09:56 | Roseline Giusti.

Asté. Le « jardin des Pyrénées » du botaniste de Louis XIV

Pitton de Tournefort.
Pitton de Tournefort.
Pitton de Tournefort.

Dans le cadre des journées du Patrimoine de pays, deux conférences se sont succédé, dimanche, à la mairie d'Asté. André Darracq a tout d'abord retracé la vie du botaniste du grand siècle, Pitton de Tournefort, venu herboriser dans la région, et Jean-Sébastien Gion a ensuite montré la flore pyrénéenne du secteur d'Asté et de la vallée de Campan et du pic du Midi.

Joseph Pitton de Tournefort n'a passé que quelques semaines à Asté, de septembre à octobre 1685, et pourtant, il est resté une figure marquante du lieu. La maison de Jacques Hourtigué, où il est descendu, porte une plaque commémorative.

Tournefort connaît déjà les Pyrénées. Un premier séjour en 1680 l'a amené en Roussillon où il s'établit, entre autres, sur le Canigou et le Mont-Louis. C'est à l'incitation du premier médecin de Louis XIV, Guy Crescent de Fagon, qu'il entreprend ce second voyage. Le médecin avait arpenté le Lhéris et le pic du Midi et découvert des espèces inédites qu'il communique à Pitton. Dix ans plus tard, Pitton explore à son tour ce qu'il appelle « le jardin des Pyrénées » : le Lhéris, la vallée de Campan, le Tourmalet, le pic du Midi, Aygue-Cluse, Gavarnie… En 1688, en direction de l'Espagne et du Portugal, il séjournera à Bayonne et étudiera la flore basque jusqu'à Roncevaux. Dernière excursion qui clôt ses recherches sur la flore pyrénéenne. En 1700, un voyage en Asie mineure lui fera constituer un herbier de 8.000 plantes.

Formé à la pensée rationnelle et à l'observation exacte à l'université de Montpellier, Joseph Pitton de Tournefort, qui officiera par la suite au jardin des Plantes à Paris, laisse un héritage considérable. Son apport en matière de botanique a permis d'identifier d'innombrables espèces, dont certaines sont spécifiques à notre région.

À l'aide de très belles photos et avec passion, Jean-Sébastien Gion a montré cette flore exceptionnelle et notamment les très grandes variétés d'orchidées.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires