Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 07:10
Samedi 21 Mai - 08:12 - Saint Constantin
 
Publié le 21/05/2011 03:49 | Roseline Giusti

Il crie aux halles tous les samedis matins

marché

Yannick Gautier, déclamant ses annonces devant la halle du marché./Photo R. G.
Yannick Gautier, déclamant ses annonces devant la halle du marché./Photo R. G.
Yannick Gautier, déclamant ses annonces devant la halle du marché./Photo R. G.

Samedi matin, jour de marché à Bagnères. Depuis quatre semaines, on peut entendre, à proximité des halles, un crieur public. Avant lecture, pour requérir l'attention du public, il brandit d'un manche en beau bois blond tourné (1) une cloche puissante qu'il agite énergiquement. Puis, de blanc vêtu, il déclame haut et fort. Quoi donc ? Des avis de toutes sortes : l'annonce d'un spectacle, d'une réunion, la vente d'une baignoire, l'appel à rencontre d'un amoureux, une poésie, une recette de cuisine. Bref, tous types de messages que tout un chacun a bien voulu lui confier. En prime, une lecture d'extraits d'un guide de Bagnères et des environs (anonyme, daté de 1818), qui est loin d'avoir perdu de son intérêt.

Tradition

Qu'est-ce qui fait crier Yannick Gautier le samedi matin ? Le goût de la déclamation en public ? Assurément. Mais aussi le propos de rejoindre l'aventure d'autres crieurs publics qui, comme lui, officient sur les places publiques, les jours de marché. À la Croix-Rousse à Lyon, à Auvers-sur-Oise ou, plus près de nous, dans le Lauragais ou à Bazas, en Gironde, un vieux métier venu de la Grèce antique et du Moyen Âge refait surface. On le trouvait encore deci, delà dans les années « 60 ». Voici qu'il resurgit de plus belle depuis une dizaine d'années.

Modèle littéraire

Pourquoi cet engouement ? La coupable a pour nom Fred Vargas (2), auteur d'un polar célèbre, « Pars vite et revient tard », qui a séduit plus d'un lecteur. Yannick Gautier est un de ceux-là.

On le trouve le samedi, vers les 11 heures, aux abords immédiats des halles, rue des Thermes, près de l'ancienne mairie, et sur la place de Strasbourg. On peut glisser les messages dans sa boîte aux lettres « Crieur public » au 4, rue du 19-Mars-1962, ou lui envoyer par mail crieurpublic@free.fr ou encore le contacter par téléphone, au 06.81.64.55.41.

Qu'on se le dise !

Les messages perturbant l'ordre public sont exclus.

(1) Par Jean-Marc Luce, plasticien.

(2) Fred Vargas, archéologue, est plus connue pour ses romans policiers. « Pars vite et reviens tard » date de 2001.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tn pas cher 08/09/2011 08:43


xiaozhu..............