Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 23:00

Harem de cratères

et de oics stériles

Eunuques décoiffés de souffre

douleur d'assouvir

-Ci-gît la noiraude pâte

croûte dorée pliée sous l'incisive

sauvage tresse mate

Pain campagne incurvé de rotin

ongles

duralumin veronese de la tapisserie chair

J'aime ce vent immobile sur le temps

vert

 

Lune en croix ?

-Sans

 

Pleine lune

l'âme

bronze damasquiné

plus incroyable que les dieux

s'arrache au secret

-qui donc vient troubler le silence ?

 

Monts et cratères poussiéreux

d'une non découverte

s'ouvrent et dénudent

Crains-tu le pire ?

La déchirure de crin, verte et plastifiée

témoin d'une richesse

Entrailles à jamais révélées d'un inconnu

désormis proche

Pourquoi ?

Voisine pérenne et...commérages superflus

implacable vente d'une nature

austère d'un grand suicide

filiforme rédemption carrée

mentholée d'aromates tristes

L'effort dira.

 

Nice

Partager cet article

Repost 0
Le blog de Roseline Giusti - dans Poésie
commenter cet article

commentaires