Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 21:55

 

Bagnères-de-Bigorre et sa région
Publié le 15/03/2010 09:45 | Roseline Giusti.

Bagnères. Miage, station de ski dépossédée

Ruralité. Débat sur les excès du tourisme de montagne.

Le destin de Miage pourrait être celui de nombreuses communes des Hautes-Pyrénées. Photo Pierre Redon.
Le destin de Miage pourrait être celui de nombreuses communes des Hautes-Pyrénées. Photo Pierre Redon.
Le destin de Miage pourrait être celui de nombreuses communes des Hautes-Pyrénées. Photo Pierre Redon.

Grand succès, jeudi soir, pour la projection du film « Miage », à l'initiative de l'association Traverses. Et riche débat, en suivant. Miage, c'est l'histoire d'une petite ville savoyarde, ce pourrait être tout aussi bien celle d'une cité pyrénéenne. Mille habitants, 14.000 lits, le tourisme de masse s'est emparé de cette station de ski, la dépossédant de son identité.

Une série d'entretiens avec les habitants du lieu, nostalgiques, témoignent de ce malaise. Que nous est-il arrivé ?, s'interrogent-ils alors que les prédateurs d'air pur et d'espaces immaculés en viennent à réduire au folklore les activités rurales traditionnelles. Écrit et réalisé par deux jeunes auteurs, Edmond Carrère et Pierre Redon, ce documentaire-opéra propose un questionnement poétique sur l'identité, le régionalisme et l'écologie. C'est, de plus, une œuvre esthétique remarquable. Les plans fixes en studio sur fond blanc des entretiens sont entrecoupés de vues sublimes des paysages de ce site alpin. Et les images chahutées, au rythme de l'ascension du glacier (3.670 m) au petit matin, marquent la volonté des réalisateurs de nous faire éprouver les cimes avec le corps entier.

Déplacements des marcheurs, scènes de la vie quotidiennes ou festives (travail des dameuses la nuit, traite à la ferme, combat de vaches, etc.) sont aussi traduits en matériaux sonores, inattendus, en droit fil des célèbres bruitages du musicien américain John Cage. La partition musicale, écrite, mais laissant la part belle aux variations et à l'usage inédit des instruments, est interprétée par un quatuor à cordes et par deux cors des Alpes, longues trompes de bois traditionnelles très spectaculaires. Quelques gros plans sur des particularités du relief, sur la lumière indécise par jour de brouillard, sur les ferraillages d'un chantier en cours…, dénotent le regard aiguisé des auteurs dont l'un, en plus d'être compositeur de musique contemporaine, est aussi graphiste. Un travail exigeant bien d'actualité.

DVD disponible à la librairie Auprès de Pyrène.

 

Imprimer

Partager cet article

Repost 0

commentaires