Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 18:56

Inde écrite

L’œuvre picturale de Milène Giusti transcrit l'intensité violente et généreuse des couleurs, la vibration de la lumière, la foule bruissante de la rue et la ferveur jubilatoire de cette terre indienne habitée des dieux. C'est cette relation forte et inextinguible dont l'artiste témoigne inlassablement.

Ainsi, chaque peinture invite-t-elle à la déambulation dans des touches picturales dynamiques, travaillées au pastel, aux pigments et à l'acrylique. Le regard est sans arrêt sollicité : recouvrement léger, glacis, aplat soyeux, flaques aériennes, mais aussi ballet de segments chamarrés, d'éclairs monochromes.

Les supports - feuilles de papiers cartonnés - donnent aux oeuvres le frémissement qu'elles exigent.

La plupart des dessins sont travaillés selon la verticalité, avec, en contrepoint, des traits horizontaux qui viennent comme une rupture interrompre l'ascension à l'assaut du ciel. Les grands formats dévoilent de façon plus figurative quelques monuments majeurs de cette Inde mythique : temples, effigies tirées du panthéon indien à peine esquissées.

Si, par le jeu des profondeurs patiemment travaillées - matières et couleurs mêlées - les oeuvres attestent de la plasticité de la matière picturale, si elles assaillent par l'intensité des coloris, elles amènent bientôt le regard à capter une autre dimension. Emprisonnées dans la peinture, sourdent des interrogations d'un autre type, dictées par l'Inde matricielle et l'inévitable prégnance de sa mystique.

Exigeant, s'écartant des voies convenues, le travail de Milène Giusti atteste de la vitalité et de l'authenticité de la démarche.

Roseline Giusti-Wiedemann, Bordeaux, 2002

 

Partager cet article

Repost 0
Le blog de Roseline Giusti - dans Articles artistes
commenter cet article

commentaires