Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 00:28

Sophie PUJO

 

Tantôt le trait au crayon transparaît sous d’immenses glacis blancs, très travaillés, tantôt, simple coulée de peinture, la ligne gicle directement du tube, contenue, sensible, mais affirmée, imposant un ordre au vide dense des surfaces monochromes.

Ailleurs le trait devient incision. Il creuse le bois d’un sillon généreux qu’un fin travail de ponçage rend lumineux.

Ces trajectoires simples et fortes, ici contours ou limites, là formes pures, lieux ou traversées, inscrivent sur le format carré de leur support une tension, celle de la mémoire de l’espace et du temps.

Sophie Pujo revendique le dessin comme point de départ de son travail. Mais au-delà des combinaisons de signes, d’éléments, de fragments figurés par des lignes, au-delà du principe d’ordonnance, perce la vitalité sensuelle qui fait vibrer la matière et donne au trait rythme et volupté.

Roseline Giusti.

Partager cet article

Repost 0
Le blog de Roseline Giusti - dans Articles artistes
commenter cet article

commentaires