Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 17:14

Fine chaise
en bois
d’érable,
élégant bureau
en marbre et bois de placage,
longiligne vase en verre, soufflé
bouche, les pièces de Vincent
Poujardieu font toutes appel aux
ressources territoriales. Italien
du nord, il aurait choisi de
réaliser des meubles en
plastiques injectés. Aquitain, il a
recours par principe à des savoirfaire
ancrés dans la région de
longue date. La plupart de ses
créations sont en effet réalisables
par des fabricants de produits
traditionnels.
Assemblée à l’aide de la
technique courante dite à tenons
et mortaises, sa chaise en bois
d’érable – aujourd’hui encore à
l’état de prototype et donc libre à
l’édition – peut être fabriquée
sans difficultés par l’une ou
l’autre firme d’Hagetmau1. Plus
que sur la mise en oeuvre, l’effort
du designer s’est porté ici sur la
ligne et les proportions de l’objet
qu’il redessine pour en faire un
siège porteur d’une esthétique
contemporaine. L’étonnant
dossier aux lames désolidarisées
en témoigne.
Il choisit souvent d’exécuter des
pièces en séries limitées,
numérotées, pour les doter de
plus de qualité et d’originalité.
Sa table et son bureau au
piètement en marbre de Gan2,
soigneusement élaborés, sont des
pièces de collection recherchées.
Toutefois, aux vertus des
matériaux naturels, le designer
allie habilement, si besoin, des
technologies de pointe. Pour le
plateau du bureau, projeté en
porte-à-faux dans l’espace, le
bois a été renforcé par un tissu
carbone3 qui en assure la
stabilité.
Ce qui frappe chez ce
créateur, c’est la
connaissance précise
de la particularité des
matières qu’il utilise,
propriétés d’un bois,
résistance d’un verre,
traitement de surface des
marbres (sablé, flammé, poli…).
Travaillant directement avec les
fabricants, les produits qu’il crée
sont justes et bien ciblés. Ses
fournisseurs – petites et
moyennes sociétés – sont des
gens d’exception, des chercheurs,
animés d’un esprit innovant et
d’expérimentation qui,
s’appuyant sur une réelle culture
d’entreprise, sont capables de
prendre des risques et de se
positionner sur le marché du
design. Ainsi, Vincent Poujardieu
est-il accompagné techniquement
dans le défi qu’il jette
obstinément
aux structures et aux matériaux,
jouant sur la tension, les jeux
d’équilibre et les contrastes
réactifs.
+Roseline Giusti-Wiedemann,
professeur associé à l’université de
Bordeaux 3


Notes 1. Ville des Landes réputée pour ses
industries du meuble, des chaises
notamment.
2. Près de Pau, dans les Pyrénées-
Atlantiques (Établissements Tanner).
3. Mis au point par Natec industrie, au Pian
Médoc.
Travaillant en étroite collaboration avec des
entreprises régionales, le designer aquitain
Vincent Poujardieu signe des pièces en série limitée,
jeux d’équilibre entre savoir-faire et innovation.
30 Paru dans la revue Le Festin n°56• le festin #56 •
Actualités artisanat

Partager cet article

Repost 0
Le blog de Roseline Giusti - dans Articles designers
commenter cet article

commentaires