Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 13:33

Dé-rober, les prédations d'Etna CORBAL

Robe vient du mot germanique "rauba", butin. Les rapines d’Etna Corbal, plasticien,  sont toutes végétales. Il dérobe au paysage quelques-uns de ses atours et façonne des robes renchérissant sur la rondeur du buste et des seins, campant la femme dans la grâce de son contour. Corolles, coques, pétales, tiges, pistils, entêtants et colorés, prélevés au petit matin ou au soleil fort de midi, disent encore aux glycines ou aux amours en cage, tout le tribut qui leur est dû.

Ces fraîches prédations sont immédiatement saisies par l'objectif photographique, avant que de perdre leur violine ou leur orangé éclatants. Torses moelleux et sensuels, volés à  la feuillée.  Sensitives épiphanies. Che rauba ! (1)

 

Roseline Giusti – Wiedemann

Professeur associé, Université de Bordeaux3

 

(1) expression italienne= quelle histoire (de brigands).

 

Partager cet article

Repost 0
Le blog de Roseline Giusti - dans Articles artistes
commenter cet article

commentaires