Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 12:43

Louise GABRIEL, Histoires peu ordinaires d’Arcachon, Ed. Elytis, Cestas, 2006.

 

Lorsque des faits divers causent le trouble chez un auteur venu à Arcachon pour écrire un livre, naissent des histoires peu ordinaires. Reliés entre eux par un fil conducteur que nous laissons au lecteur le plaisir de découvrir, ces quatorze événements tout surprenants qu’ils paraissent sont parfaitement réels, glanés dans les archives de la presse. L’interprétation que la narratrice en donne est parfois cocasse. On s’amuse des clins d’œil à Umberto Eco ou à Fantomas. On savoure les descriptions du Bassin. A vrai dire, ces eaux troubles et boueuses au statut ambigu ressemblent fort à Romain, l’homme aimé, pétri des mêmes incertitudes, des mêmes étrangetés et évanescences. Marquée des stigmates indélébiles laissés par la relation amoureuse, la narratrice traque sans relâche les images de cet amour perdu pour en écrire l’histoire. Mais Romain résiste à la « mise en roman ». L’abolition de la seule voyelle « i » résoudrait le problème. L’un des faits divers de l’ouvrage ne nous enseigne-t-il pas les conséquences insoupçonnées de la disparition d’un caractère typographique ?

Livre sur la mémoire et sur l’acte d’écriture, assorti de quelques enchantements littéraires.

 

Roseline Giusti-Wiedemann

Partager cet article

Repost 0

commentaires